banniere
eiffel
Photo : Agnès Lesage

Bonne année à tous de la part des quatre d’Eiffel!
En espérant que tout tendra vers le beau pour vous en 2011!

Merci encore de nous avoir suivi tout au long de la tournée que nous venons d’achever.
Ce n’était pas rien tout ça! Et si nous avons pu le faire c’est grâce à vous. Toujours.
82000 bornes, deux fois le tour de la terre paraît-il....
Nous avons eu la chance d’avoir beaucoup de monde à nos concerts. Le disque a bien marché aussi...
Une fois n’est pas coutume et nous prenons cela comme un cadeau.
On revient vraiment de loin, nous le savons.
Entre vous et nous, cela restera un énorme souvenir. Au sein du groupe aussi, de belles choses se sont passées. Le souvenir est aussi là.
Et puis toujours avec cette impression de truc sain qui, sans une énorme notoriété, se maintient
un peu à contre-courant.
Comme je vous le disais dans le dernier mot: on se sent bien.
Disparaître reste salvateur pour nous et cela ne sera pas si long car, si tout va bien, dîtes vous que nous revenons en Novembre-Décembre.
L’année 2010 fût fabuleuse pour Eiffel mais horrible en dehors d’Eiffel et il nous faut reprendre nos esprits.
Tout pouvait parfois nous sembler si dérisoire.
C’est bien là qu’il est précieux d’être aussi bien entourés et autant soudés.

Cette tournée étant achevée, on repart à zéro comme à notre habitude, sans se faire aucune illusion
sur la suite mais en poursuivant l’histoire avec la même envie et les mêmes rêves.
On est con hein?
Nous devrions commencer l’enregistrement du prochain album courant Avril et l’avoir fini
courant Novembre (en incluant le tutim visuel et le planning de tournée).
Un titre pourrait atterrir sur quelques ondes en Septembre ou Octobre et l’album en lui même pourrait
sortir début Février 2012.
Nous aimerions tout faire différemment raison pour laquelle il est fort probable que nous
fassions une résidence à l’étranger dés Janvier 2012, peut-être Marrakech et tourner un peu ,
toujours à l’étranger avant la sortie de l’album. Les dates proposées en 2011 que nous n’aurons
pas pu faire du fait de l’enregistrement pouvant peut-être y être incluses: Maroc, Égypte, Argentine,
Chili, Brésil, Mexique, Canada.... à voir.
A partir de Février 2012 nous nous mettrions à tourner en France.

Nous aimerions faire différent à tous les niveaux bien sûr et avant tout artistiquement.
Il s’agit en vérité de foutre un grand coup de pied dans la fourmilière....
On va s’y attacher. Je ne sais pas si nous y arriverons mais cette envie est très forte.
Changer une grande partie du décorum “son-production” sur disque mais aussi l’humeur générale.
Essayer de n’être effrayés par rien: du doudouk aux vocoder, du sampling à la guitare
dégueulasse ou des synthés foisonnants aux bassons rap etc.....Ne pas proscrire ce qui est souvent
considéré par le milieu rock comme kitsch/mauvais goût, toutes ces conneries...
18 chansons sont là, les textes n’étant toujours pas finis. Je suis en plein dedans....
Nous ne voulons ni faire un autre “Tandoori”, ni un autre “A tout moment”, raison pour laquelle,
il y a cette notion de “se faire peur”. On verra!
Cela n’empêchera pas quelques moments sonores très violents, peut-être les plus violents
que nous n’ayons jamais donnés sur disques.
Ni les “Poperies” mélodiques ou bizarreries impressionnistes.
Un des fils conducteurs pouvant être le fait d’utiliser le sampling à outrance , beats et boucles
et pas mal de synthés . Quelque chose qui ne serait pas du Hip Hop, car nous n’en avons pas envie
et en sommes bien incapable mais qui utiliserait, en saupoudrant, pas mal d’éléments appartenant
à cette musique. A voir.
Quelques titres en Anglais... un autre avec des incursions d’Espagnol...
Et bien sûr, hormis Estelle/Nico/Nikko et moi-même, d’autres personnes de tous horizons
viendraient sévir sur l’album.
On fait ça à 90% au Studio des Romanos à Bordeaux et quelques prises se feront sûrement à Londres
et à Bruxelles.
On est très excités. Nous ne voudrions pas involontairement nous auto censurer.
Il faut qu’il y est un énorme plaisir.
En même temps, on fait attention: la situation étant plus “confortable” pour nous qu’il y a
deux ans (on sait ou l’on va, on a des disques devant , un album quasiment disque d’or juste derrière
et pas d’huissiers au cul!!), c’est justement un des trucs les plus difficile à réaliser qui nous attend cette année.
Je me méfie de l’aspect “pépère”que pourrait revêtir cette période comme de la peste.
Ne pas stagner, se renouveler, s’étonner, tout ça en restant sur le fil qui est le notre depuis maintenant
douze ans. Et de sur croix, en prenant notre pied.
C’est souvent ce travail en amont qui génère de chouettes et longues tournées en aval.
Nous voudrions aussi mieux organiser ces mêmes tournées pour pouvoir nous rendre plus
souvent disponibles pour des causes qui nous tiennent à cœur. Comme, par exemple, celles
défendues par la fondation Abbé Pierre à propos du mal logement auprès de laquelle
nous nous sommes engagés dernièrement.
L’année prochaine, nous pourrions aussi faire partie d’un projet transfrontalier
entre Aquitaine et Euskadi (Pays Basque).

Voili voilou.

Certains se posent la question de savoir si un éventuel DVD verrait le jour cette année.
Cela ne sera pas le cas. On a toujours imaginé que le travail d’Eric Bougnon puisse
plutôt sortir après notre cinquième album. Donc 2012-2013....
Nous avons aussi énormément de concerts enregistrés en multi (son et image),
et pas mal de trucs inédits. Cela sera, je l’espère, l’occasion de sortir un truc
qui contienne le tout, genre coffret contenant 4 Cd’s etc....
Maintenant ce n’est jamais évident de convaincre tout le monde au niveau de la réalisation
d’un tel projet. Je pense donc que plus on prend notre temps, plus il sera étoffé
et plus il gagnera en légitimité.

Croyez bien que ce n’est pas l’envie qui m’a manqué de répondre ouvertement à deux trois
articles assénant énormes mensonges et injures à notre encontre rapport à la séparation de Noir Désir...
Nous avons jugé plutôt préférable de ne pas nous exprimer afin de ne pas rentrer dans ces polémiques débiles.
C’est usant.
Sachez tout de même que certains journalistes ont reçu un cinglant et long mot de moi
en guise d’avertissement ... J’espère qu’ils mesurent le danger pour eux de continuer à jouer
ce jeux minable de la calomnie et du mensonge rapport à Eiffel.
S’il advenait dans l’avenir que l’on puisse encore lire de trop graves inepties, le mot dont je vous parle
serait mis en ligne et les bras vous en tomberaient les amis.
Il va bien falloir que s’arrête un jour toutes ces conneries médiatiques entre Noir Désir et Eiffel.
Tout est tellement simple et naturel à la base.
Nous avons notre propre histoire, savons qui nous sommes, ne sommes les suiveurs de personne
et sommes de sur croix amis avec eux.
Savoir que la plupart d’entre vous ont sentis, compris, est réconfortant juste qu’il n’est plus possible
pour nous et notre entourage d’accepter cette entreprise de démolition souterraine sans broncher.
Et il y a des choses à dire.

Comme nous ne tournons pas cette année exceptés les deux concerts de Nanterre et Martignas,
nous allons essayer de fournir des documents sonores et visuels pour le site Eiffel news.
C’est possible en parallèle de l’enregistrement d’un album, plus qu’en pleine tournée.
On sait notre chance d’avoir Maud, David, François, Nico, Ludo et bien d’autres personnes
à nos côtés pour que ce site soit classe et vivant! Ce sont eux qui font tout!

Nous comptons vous tenir informés sur l’avancement de l’album de manière régulière.
Pour l’heure, les musiques étant là, c’est jusqu’en Avril que je m’immergerai dans la finalisation
des textes car je n’aime pas du tout commencer à enregistrer avant qu’ils ne soient totalement
aboutis. Quand il s’agit de chansons, la musique étant censée “envelopper” les mots, je trouve idiot
le fait de commencer par envelopper du rien. Mes acolytes aussi.
Ayant commencé l’écriture de ces textes il y a un moment maintenant, mais n’ayant pas réussi
à me concentrer pour les terminer, et je sais pourquoi, j’ai commencé à flipper...
Première fois que j’ai autant de mal à rendre disponible cette partie là de mon imagination
si tant est que j’en ai.
Comme pour chacun d’entre nous, événements trop tristes pouvant parfois bloquer des trucs.
Il est donc bien vivifiant pour moi de sentir que depuis une dizaine de jours maintenant,
tout roucoule de source et qu’il va en pleuvoir des chansons de Diou!.....Ouf!

Attention aux gaz urbains.
On vous embrasse tous bien fort.
Re- bonne année!
Et à très bientôt!

Romain.
facebook facebook twitter google+