M'a dit

J'ai vu le Christ, m'a dit, que je mourrai jeune,
J'ai vu le Christ, m'a dit,
Ne plus sentir le vent sur mes tempes.
J'ai vu le Christ, m'a dit, que je mourrai jeune,
J'ai vu le Christ, m'a dit, nourrir la racine du cyprès,
J'ai vu le Christ, m'a dit,
Crever dans une agonie de faux rêves.
J'ai vu le Christ, m'a dit, que je mourrai jeune,
J'ai vu le Christ, m'a dit, ne plus ^tre esclave de la nature
J'ai vu le Christ, m'a dit,
Etre son maître en lui offrant ma sépulture
J'ai vu le Christ, m'a dit, que je mourrai jeune,

 

Commentaires

- Romain itw melodick.com 11/02 :

« Par certains aspects, on retrouve plus dans cet album de choses qui étaient déja là du temps d'Oobick and The Pucks ?
Peut -être pas dans les textes… mais dans la musique certainement, pour le côté rentre-dedans… " M'a dit " par exemple, la dernière chanson d'Oobick, c'est une chanson qui aurait presque pu être sur " Le quart d'heure… "… enfin pas au niveau des textes… personellement je trouve que les textes d'Oobick étaient pas très bien écrits. Enfin, ils avaient peut-être le charme d'une certaine naïveté… »