VÉNUS FROM PASSIFLORE

Qui de corps caverneux à toisons d’or
A fait de longs voyages pour Passiflore
Tout en sachant n’être que le prince
D’une jeteuse de sorts ?
Bander sa joie jusqu’à la lie amère
Tenter les diables et les chiens de l’enfer
Pour celle dont il écrit le nom
Avec son doigt sur de l’air ?

Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Mais l’amour a des oreilles
Ô Narcisse
Alors chut....

Acharné,
J’t’ai vu griffonner quelques araignées d’encre
Destinées aux Madones soudain Bacchantes
À l’annonce d’un ultime coup de poker
Entre leur turn et leur rivière
Rivière de sang, de musc, dont tu te fardes
Qu’à tes tours de passe-passe, nymphettes s’excitent
Mais sache que les yeux des mâles qui se les dardent
En disent toujours plus long que leur bite

Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Mais l’amour a des oreilles
Ô Narcisse
Alors chut....

Si tu frôles sans atteindre félicité,
Forêts de filles ou presqu’îles de beauté
Dis-toi, que le désir est, au hasard,
Cet océan qui vous sépare
... Canular ...

Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Mais l’amour a des oreilles
Ô Narcisse
Alors chut....