Les yeux fermÉs

Un arrière gout de nulle part
Avec vue sur le vide
Dans l'iris d'un aveugle
La fuite des profils
S'obstiner à rester, s'accrocher
S'accrocher à rien
Mais au moins ça on connait

Où va-t-on quand on a les yeux fermés ?
Où va-t-on quand on a les yeux fermés ?

Peut-être dans ta tête
Resterai-je un peu
Et pour la deuxième fois
Mourir à petit feu
En flamme incandescente
De ce monde incensé
Et mon empire des sens, alors moi.
Qu'est ce que j'en fais ?
J'étais venu pour la poser
La question surannée

Où va-t-on quand on a les yeux fermés ?
Où va-t-on quand on a les yeux fermés ?

Qu'est ce que vous croyez ?
Et ça veut dire quoi
Toutes ces bouches bées ?

Peut-être dans leur crâne
Insisterai-je un peu ?
La dernière allumette
S'enflammerait avec eux
A la vitesse indécente
De ce monde irrévérencieux
Je la tire ma révérence
Et vous laisse le soin de faire
J'étais venu pour remuer
La question dans la plaie

Où va-t-on quand on a les yeux fermés ?
Où va-t-on quand on a les yeux fermés ?
Moi je n'irai
Que si l'on y va
Comme on va, comme on va au baiser

Les yeux fermés, bouche à bouche bées
Les yeux fermés, bouche à bouche bées ...