De loin en loin, fol amour incandescent

Caresses gardées en talismans

On y revient à brasiers ouverts hurlants

Passés la guerre, leurs futurs et nos cent ans

Le monde est fou

Bien moins que nous

Clowns blancs, pécheurs de lunes

Aux quatre feuilles de la fortune

Je t’aime ici

Je t’aime avant

Depuis longtemps

À l’infini

Come prima

Sonnez matines

À l’instant Karma

Où l’amour gueule et chasse spleen

Chasse spleen

De loin en loin, l’oiseau-feu, tes lèvres-Saint-Jean

Ta chevelure de blondes années lumières

Moi j’y reviens en baisers mouillants-mouillants

Passées la mort, la terreur en fond d’écran

Si le monde n’est que sous

Banksters, Nique-tout

Y connaissent pas Neptune

Toisons d’or, Poissons-lunes

Je t’aime ici

Je t’aime avant

Depuis longtemps

À l’infini

Collés-collés aux galaxies

Les galops de la Mélancolie

Come prima

Sonnez matines

À l’instant Karma

Où l’amour gueule et chasse spleen

Chasse spleen

Moi j’y reviens d’un corps encore plus brûlant

Pour des destins enclenchés aux fronts de nos enfants

À ces chiens fous

Qui toujours là où

Le câlin des nuits s’échine

Trompent la mort, chassent spleen

Je t’aime ici

Je t’aime avant

Depuis longtemps

À l’infini

Come prima

Sonnez matines

À l’instant Karma

Où l’amour gueule et chasse spleen

(Je t’aime ici)

(Je t’aime avant) Chasse spleen

(Depuis longtemps)

(À l’infini) Chasse spleen

(Come prima)

(Sonnez matines) Chasse spleen

(À l’instant Karma)

Où l’amour gueule (chasse spleen)

Je t’aime ici

Je t’aime avant (Chasse spleen)

Depuis longtemps

À l’infini (Chasse spleen)

Come prima

Sonnez matines (Chasse spleen)

À l’instant Karma (Où l’amour…)

Chasse spleen (Je t’aime ici)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Eiffelnews

GRATUIT
VOIR