Tout le long, le long de tes trésors

Giflés de mystères et de brumes

Tu m’apparaissais tel un sémaphore

Griffant le bleu nuit des lagunes

Chocho, tu cabotines

À l’origine

Mon ourson, ma frangine

Attends-moi un peu

Aux splendeurs déhanchées de ton fandango

Va et viens où, comme tu peux

Quand au froid des ténèbres tu souffles le Chocho

Chocho

Toutes chairs et galbes en farandole

Cloud nine à fleur de Centaure

Tu m’apparaissais tel un trompe-la-mort

Dont vint à éclore la corolle

Chocho, je coule de source

À l’origine

Petite Ourse frangine

Attends-moi un peu

Aux splendeurs déhanchées de ton fandango

Apprends-moi le feu

Les sept mers recommencées de tes vertigos

Va et viens où, comme tu peux

Quand au froid des ténèbres tu souffles le Chocho

(Chocho, Chocho)

Chocho

(Chocho, Chocho)

Chocho

Apprends-moi le feu

Apprends-moi le feu

Et tout le long, le long de l’eau qui dort

Miel de nos lunes, bouton d’or

Chocho, tu cabotines

À l’origine

Petite Ourse frangine

Attends-moi un peu

Aux splendeurs déhanchées de ton fandango

Va et viens où, comme tu peux

Quand au froid des ténèbres tu souffles le Chocho

Attends-moi un peu

Aux splendeurs déhanchées de ton fandango

Va et viens où, comme tu peux

Quand au froid des ténèbres tu souffles le Chocho

(Chocho, Chocho)

Chocho

(Chocho, Chocho, Chocho)

Chocho

Chocho

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Eiffelnews

GRATUIT
VOIR