Des palais de cendres s’évaporaient dans l’espace
Fraudeurs de sainteté bagou de revenez-y
Les chiens de Pavlov restaient cloués sur place
Traînée de misère à inhaler

L’ opium du peuple
Inhaler l’opium du peuple

L’ incontinence du vide, uniformité cannibale
Ce flot des foules branques branchées à la masse
N’ avons pas détecté de baisse de régime total
Si t’as faim, bouffe la pharmacie ou consomme

L’ opium du peuple
Inhaler l’opium du peuple

Signe des festins avant qu’il ne grêle
Avant que plus rien

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Eiffelnews

GRATUIT
VOIR