Et tu t’sens comme photo d’indien Cherokee 
Au mur d’un Buffalo Grill
Paria du monde, negro des airs 
Ou femme que l’on ne nomme plus 
Que de bites en fossés lapidaires

Les balles sifflent, y’a comme une odeur de brûlé 
Tout à trac, paranoïaques, 
Rats des villes, geeks, hors la vie, accrocs aux écrans 
Cassent leurs jouets par milliers faits par de lointains enfants

Ça crise, people partout, on est bien nulle part 
Et vu du ciel, j’ai l’air de quoi dis 
Avec mon super pouvoir ?

Power, Power
It sucks to meet you 
In every city light 
What drives 
Lust for power 
Always wanna fight? 
Power, Power
Eternally you 
Got a hold on me
Singing singing 
Lust for power
Never makes us free

Cos’
Power can’t stand freedom

 J’arrête, je stoppe les mots
L’hémorragie
J’appuie sur pause, là où la rage agit
Mais je dis qu’au final, les chacals
Ne vont pas l’emporter au paradis

Charrettes, pleines de cadavres
Aux lèvres pâles
Et le tas qui grandit, et les chevaux s’emballent
Y’a du monde au balcon, au balcon
Y’en a même qu’ont l’espoir que passe Napoléon

On veut que tu sois faux dans le secret des urnes
Ou bien que tu sois vrai dans
La fosse commune

Power, Power
It sucks to meet you 
In every city light 
What drives 
Lust for power 
Always wanna fight? 
Power, Power
Eternally you 
Got a hold on me
Singing singing 
Lust for power
Never makes us free

Cos’
Power can’t stand freedom

Cheers!
Au Carlton, tous les sommets atteints caviardent
Le beefsteak des escort-girls jute et mollarde 
Tandis que toi tu marchais sous pression 
De ta tente au périph’ en invoquant les astres

Désastre, il y a vraiment que tchi qui tienne 
Si c’n’est aux extrêmes 
Aux extrêmes 
Et quelques rockers qui ne font même plus peur 
Au caniche de leur esthéticienne 

Je n’crèche pas dans le 93, poisson d’Avril 
T’en veux du vent ? Attifé oeufs de Pâques, Eudeline ? 
Les yeux comaques, en trou de pine ?

Power, Power
It sucks to meet you 
In every city light 
What drives 
Lust for power 
Always wanna fight? 
Power, Power
Eternally you 
Got a hold on me
Singing singing 
Lust for power
Never makes us free

Cos’
Power can’t stand freedom                              
                                 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Eiffelnews

GRATUIT
VOIR