De ces jours félons

Où tout titube et s’emballe

On s’prendra des balles

Mais l’on reviendra millions

N’aie rien à craindre

L’instant au bout des doigts

N’aie rien à craindre

L’amour s’y love en roi

Et dans les lueurs

Tu viendras en robe blanche

J’arroserai les fleurs

Qui tanguent en haut de tes hanches

N’aie rien à craindre

L’instant au bout de toi

N’aie rien à craindre

Mon amour s’y love en roi

Tigre du Bengale

Si l’homme a rempli sa coupe

Toi tu resteras

Avec les dauphins du Thin White Duke

N’aie rien à craindre

L’instant au bout de tes pas

N’aie rien à craindre

Mon amour s’y love en roi

Mille orages en colère

Sur la balle bleue en rage

Reine blanche, Dieux polaires

Comme des amours en nage

Tout au bout des “trop tard”

Pour terrasser colosses

Monstre-Santos, nazis

Algorithmes molosses

Toi ma reine Incas

Tes rêves et les miens en longue tresse

Et toi ma princesse

Qui naquit d’un tout-ça-tout-ça flamenca

N’aie rien à craindre

L’instant au bout de toi

N’aie rien à craindre

Mon amour s’y love en roi

Papa, Maman, frère, sœur

Et vous, amis de toujours

C’est peut-être l’heure

Des Melancholias, c’est peut-être même pas loin le jour

Mais n’aie rien à craindre, on reviendra millions

L’instant au bout des doigts

N’aie rien à craindre

Mon amour s’y love en roi

N’aie rien à craindre

L’instant au bout de toi

N’aie rien à craindre

Mon amour s’y love en roi

N’aie rien à craindre

L’instant au bout de toi

N’aie rien à craindre

Mon amour s’y love en roi

N’aie rien à craindre…

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Eiffelnews

GRATUIT
VOIR