Eiffel

1 week 4 days ago

"Et au cinoche de ses prunelles :
Hommes augmentés de bambins blêmes
Là où bidonnent les villes poubelles
Dans l'intelligence artificielle"

BIG DATA
Extrait de l'album d' Eiffel "Stupor Machine"
Streaming & téléchargement : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine
Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en Belgique : http://bit.ly/2UVFKVv

Photos : Emmanuel Bacquet
Graphisme pochette: Gwendoline Blosse

Eiffel

1 week 6 days ago

🤘 ! Un samedi soir en Vendée ! 🤘
Infos >> Festival La Tête dans l'Sable 14ème édition !

Martinet. Du rock pour la reprise de la Tête dans l’sable

Eiffel

2 weeks 2 days ago

Romain Humeau

Eiffel

2 weeks 3 days ago

T'es prêt Mirande ?
On débarque demain au Eiffel at Festival Kiosq’n Rock - 23h30 Grande Scène Place Perez !

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions OUI FM Eiffelnews

Mirande. Romain Humeau (Eiffel) : «Ravi de venir dans le Gers»
Photos from Eiffel's post

Eiffel

2 weeks 4 days ago

Les voici les belles photos de Carolyn Caro ! 🔥Brest🔥

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions OUI FM Eiffelnews

Eiffel's cover photo

Eiffel

2 weeks 6 days ago

Eiffel

2 weeks 6 days ago

Ahuris de toutes contrées : mes salutations distinguées.
Il y a deux, trois mois que notre Cigale/Paris à venir est complète. Nous avons donc décidés de remettre le couvert pour Paname : LE 13 MARS 2020 AU TRIANON et nous nous en réjouissons déjà !
> Eiffel • Le Trianon • Paris

Les places sont d'ores et déjà en vente, vous pouvez commencer à vous la coller !

La tournée commencée se passe à merveille et c'est encore plus flagrant qu'avant pour nous : Eiffel semble bien exister en marge, de manière interlope, sous le manteau et sans les médias, alors faites durer ce plaisir, tâtez du bouches à oreilles !
EIFFEL vient de sortir un nouvel album "Stupor Machine" et le joue en live actuellement en Belgique et France !
A vite.
Romain

[PIAS] France Mélodyn Productions LE LABEL OUI FM Eiffelnews

Eiffel

3 weeks 1 day ago

Merci Louvain La Plage ! C'est toujours un plaisir.
"On ne pourra pas se fendre de ne jamais rien feindre"

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM

Photos from Eiffel's post

Eiffel

3 weeks 2 days ago

Breeeeeeeest !!
On est jeudi. A ce soir, scène Grand Large.

Eiffel

3 weeks 3 days ago

CHASSE SPLEEN
Notre nouveau clip, extrait de l'album "Stupor Machine", est enfin disponible.
Découvrez-le dès maintenant!

Extrait de l'album 'Stupor Machine' Streaming & téléchargement : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en B...

Eiffel

3 weeks 4 days ago

Brest nous voilà !
Demain aux Jeudis du Port Scène Grand Large.

Brest - Jeudis du port. « À Brest, le public se donne à fond ! »
Romain Humeau

Eiffel

3 weeks 6 days ago

"L'instant au bout des doigts"

"N'aie rien à craindre
L'instant au bout de toi
N'aie rien à craindre
Mon amour s'y love en roi"

[N'aie rien à craindre] - Extrait du nouvel album d' Eiffel "Stupor Machine" .
Streaming, téléchargement et dans toutes les bonnes crèmeries :
> http://smarturl.it/EiffelStuporMachine

Photos : Delphine Dchtl

Eiffel

4 weeks 1 day ago

Hello
Ici Capt'ain Rom
Avis aux amateurs de très bonne musique.
Ici le tout dernier single de nos amis Joy Wellboy.
"Here is where I belong"
Tout y est génial !
Et entre nous, pour avoir écouté leur dernier album avant qu'il ne sorte, c'est d'une folle beauté.
Les labels vont se l'arracher quand ils vont écouter ça!
Joy et Wim sont nos amis depuis la tournée Foule Monstre. JOYWELLBOY est un pur duo.
Ils vivent actuellement à Berlin.
Accrochez vous au wagon!!!
Bises à tous.
Rom

https://www.youtube.com/user/JOYWELLBOY

Joy Wellboy

Eiffel

1 month 1 day ago

Je ne suis parti que de ce mot : Terminus. C’est un bon titre pour une dernière chanson d’album. Depuis l’album À tout moment, chaque album d’Eiffel peut aussi être le dernier. Si ça devait être le cas cette fois-ci (et on n’en sait rien), il ne s’agirait pas de partir en eau de boudin avec un titre du genre « L’aspirant habitait Javel » ou « Actarus aime les melons »… Ah ! La chanson de Tom Waits Take A Look At The World That You’re Living m’a fortement marqué. Dans Terminus, des choses simples se passent, des beautés, des joies bêtes et journalières, tout ce que l’on peut fortement regretter quand il commence à faire froid et que tout commence à aller très mal. Que l’on perd quelqu’un. Ici, comme je le disais au tout début, la chanson se place à un moment d’anticipation où l’on ne perd pas quelqu’un mais : « Tout ». L’être humain est aussi cracra que merveilleux, on peut juste craindre que la première qualification puisse définitivement l’emporter sur la deuxième. Cet axe, ce moteur, cette manière de narration, c’était la première et dernière fois. Juste pour « voir ».

Extrait de l'album 'Stupor Machine'
Streaming & téléchargement : EiffelStuporMachine" target="_blank">http://smarturl.it/EiffelStuporMachine
Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en Belgique : http://bit.ly/2UVFKVv
Pour s'abonner à la chaîne officielle d'Eiffel : http://bit.ly/eiffelsubscribe
Pour retrouver la playlist 'Stupor Machine' : http://bit.ly/stupormachineytplaylist

Suivre Eiffel :
EiffelMusique/" target="_blank">https://www.facebook.com/EiffelMusique/
https://www.instagram.com/eiffel.band/
Eiffellegroupe" target="_blank">https://twitter.com/Eiffellegroupe

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM

https://youtu.be/te1QednyRU8

Extrait de l'album 'Stupor Machine'. Ecoutez et téléchargez l'album : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et...

Eiffel

1 month 2 days ago

Les belles photos de Delphine Duchatel d'Eiffel au Festival Rock R4 !
https://photos.app.goo.gl/NEJuaiRQnMviCCdB6

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM

Eiffel

1 month 2 days ago

Evidemment, la vieille et salvatrice idée de « foutre le camp». Ne pas être bien où l’on est mais être convaincu qu’on ne le sera pas « là-bas » non plus. Gesticulations. Chanson mal dans ses grolles. « Là-bas », c’est le même que dans Terminus. Ça peut être, ce que chacun sent de là où nous emmènent les sociétés dites civilisées en marche. Ça peut juste signifier une cause, une manière ou un manque de quelque chose qui porterait le nom d’« humanité ». Ou plus factuel : l’enfer du concept de « mail » quand tu en reçois 200 par jour et que ton job ne consiste pas à rester sur un siège toute la journée devant un computer à attendre que l’on te réponde entre deux spams. Et de mieux comprendre désormais le burn out, les angoisses, l’envie de fuir, le mal être des gens. Les essentiels perdus. Ça peut être notre impuissance face à chaque ineptie du monde, apprise et remplacée par une autre dix minutes après, à s’en boucher les oreilles et à en devenir fou-misanthrope. Avec la culpabilité d’avoir encore le bol de ne pas être les plus mal lotis, et de ne même pas avoir la décence de grignoter l’apéricube en feignant de n’être touchés par rien. Et puis, couplet deux précisément, un peu de spécifique et d’actualité pointent le bout de leur nez. Artiste, auteur, compositeur : tu savais que tu ne pesais pas lourd mais désormais, tu es un vaurien : « Tu ne vaux rien ». Fruit du travail désormais volé chaque jour sur la « Plateforme » (joli nom) quand certaines des sociétés qui ont financé ce travail (via aides et subventions publiques, privées) revendent ton travail (une partie de la propriété intellectuelle de tes chansons) à des fonds de pension américains ou des éditeurs de musique d’ascenseur sans même t’en avertir. Ou alors, trop tard. Tu regardes tout ça se barrer dans les chiottes du « big data-son » l’oeil vide. C’est ce qui se passe pour la musique en ce moment. Recta. Les derniers dinosaures du music business, avant de prendre leur retraite, font du volume data avec les oeuvres écrites de par le monde pour cumuler un max de 0,0000001 cent (rémunération d’une écoute). Ce qui ne vaut plus rien quand tu le cumules, ben ça fait toujours un peu de fraîche pour papa, si tant est qu’il ne le redistribue pas à qui de droit. Pour s’acheter quelques piscines… lavabos, je ne sais pas, avant de mourir quoi… Amazing! Les artistes sont une des seules matières premières qui parlent, réfléchissent, ont des enfants, pleurent et baisent. Ils ont été mis dans le même sac que les entertainers, ce n’est absolument pas le même job. Youtube et consorts ont le pouvoir de leur écrasant lobbying, jusqu’à en faire bouger le Parlement Européen…, comme d’autres ont donné envie à Nicolas Hulot de fuir. (Et l’idée de « mémoire » dans tout ça? … Vertigineux… Il fallait un gigantesque feu pour faire disparaître la bibliothèque du « Nom de la Rose » d’Umberto Ecco quand pour faire disparaître le Big Data il suffira de débrancher la prise. Et elle se débranchera toute seule). Les mots à utiliser depuis une dizaine d’années et plus, et ça ne se discute pas, sont : Spoliation des droits d’auteurs (vol en gros…), conflits d’intérêts entraînant de multiples autres corps de métiers géniaux dans le gouffre. Comme pour Cascade, juste l’envie d’une réminiscence blues, de quelques notes à la corde. D’emprunter à Helter Skelter (Beatles) , Seven Nation Army (White Stripes) ou Lightnin' Hopkins pour l’esprit. Le groupe y joue tendu. Les prises son d’Hugo Cechosz, comme toutes les autres y sont très réussies. Dernier morceau chanté le dimanche soir 27 Janvier à 21h après qu’une éminente phoniatre m’ait autorisé à le faire. Deux semaines d’extinction de voix suite à un virus casseur de gueule et nuits blanches enchaînées… La voix est à 50% grâce à Dame cortisone. Le disque devait absolument partir en Angleterre pour fabrication le lendemain. Romain Humeau

Extrait de l'album 'Stupor Machine'
Streaming & téléchargement : EiffelStuporMachine" target="_blank">http://smarturl.it/EiffelStuporMachine
Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en Belgique : http://bit.ly/2UVFKVv
Pour s'abonner à la chaîne officielle d'Eiffel : http://bit.ly/eiffelsubscribe
Pour retrouver la playlist 'Stupor Machine' : http://bit.ly/stupormachineytplaylist

Suivre Eiffel :
EiffelMusique/" target="_blank">https://www.facebook.com/EiffelMusique/
https://www.instagram.com/eiffel.band/
Eiffellegroupe" target="_blank">https://twitter.com/Eiffellegroupe

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM

https://youtu.be/fpXR0XG4n5E

Extrait de l'album 'Stupor Machine'. Ecoutez et téléchargez l'album : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et...

Eiffel

1 month 3 days ago

La bergère et le ramoneur, Roméo et Juliette, Tristan et Iseult, Tancrèdre et Clorinde, comme vous voulez… Deux adolescents amoureux qui eux aussi vont mourir, s’embrassent une dernière fois en haut de ce qu’il reste d’une des cheminées de la centrale nucléaire de Gravelines qui vient d’exploser. Tout n’est que néant autour d’eux, des corps sans vie volent alentours. Seuls quelques animaux étranges et mutants sont encore là. Corbeaux rouges, renards bleus, Salamandres ébahies. C’est la fin. Je dis Gravelines, ça aurait pu être Blaye après le passage de Gabriel… Golfech, l’EPR de Flamanville, la Hague, Fessenheim… Mais ça ne rimait pas. Je pensais à Duke Ellington, aux grands standards de jazz que j’aime, Body and Soul, ‘Round Midnight à une chanson absolument géniale de Robert Wyatt intitulée Alliance mais aussi, et peut-être cela s’entend-t-il, au Perfect Day de Lou Reed. Nous voulions être minimalistes, du moins, que chaque « échappée » ait rencard avec miss nudité. Raison pour laquelle je vois cette chanson en forme d’accordéon, qui se gonfle et se dégonfle pour finalement expirer comme dans l’Amsterdam de Brel. La batterie de Nico est prise en mono avec 4 micros (dont un finalement non utilisé au mix). Le piano est lui pris avec plusieurs couples stéréos ce qui, contre la batterie, donne une image sonore assez aquatique je trouve. Le feu est là mais il est inconsciemment souvent question d’eau dans cet album… la future bataille… - Romain Humeau

Extrait de l'album 'Stupor Machine'
Streaming & téléchargement : EiffelStuporMachine" target="_blank">http://smarturl.it/EiffelStuporMachine
Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en Belgique : http://bit.ly/2UVFKVv
Pour s'abonner à la chaîne officielle d'Eiffel : http://bit.ly/eiffelsubscribe
Pour retrouver la playlist 'Stupor Machine' : http://bit.ly/stupormachineytplaylist

Suivre Eiffel :
EiffelMusique/" target="_blank">https://www.facebook.com/EiffelMusique/
https://www.instagram.com/eiffel.band/
Eiffellegroupe" target="_blank">https://twitter.com/Eiffellegroupe

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM
https://youtu.be/TIG3GTbUlFk

Extrait de l'album 'Stupor Machine'. Ecoutez et téléchargez l'album : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et...

Eiffel

1 month 4 days ago

Chocho veut dire « Chatte » / « Minou » en espagnol. Je n’ai absolument rien contre l’obscène et une forme de pornographie en chanson, mais ici, ça se passe absolument aux antipodes. Je sentais quelque chose de nu, pur, lumineux et fleur bleue. Ôter son chapeau face à L’origine du monde. Cela fait trois-quatre ans que j’en chante l’air pour me chauffer la voix. Et il y a longtemps qu’harmoniquement, je me privais d’un Tous les garçons et les filles de mon âge. Un million de chansons ayant été écrites sur C/A-/F/G… après tout dépend de ce qui suit… j’ai tenté le hold-up harmonique sur ce qui se passe après, comme une invitation en terrain connu afin de mystifier les gens qui auraient répondu à l’invitation. Ca chante sûrement un espace, un terrain ami, une évidence, une « raison d'être ». Le "Quand au froid des ténèbres tu souffles le Chocho", (les jeux de mots font redescendre et j’y tiens) est là pour signifier « l'Eternel recommencement ». Une forme d’immortalité. Fortement inspirée par Letter to Memphis des Pixies que je trouve d’une incroyable luminosité ou de magnifiques choses comme Porque te vas. Idée aussi de vie sous-marine. Je pensais « inondations ». (Ecrite en même temps que « Tram Track to the blue »/ Mousquetaire #2). On est plus sur le derme, la sensualité que dans Chasse Spleen. Chocho est comme une bête-soeur, animalité, pas mal d'images fleurs... Oui, il y a de la joie. C'est couleur. C'est année 50 insouciance, les bagnoles sont longues et roses, les arbres sont des palmiers, les mecs qui passent sont les Beach Boys, tout est au ralenti et au soleil éclatant, les costards sont classieux, les ray bans ne sont pas pétées (pour une fois, pas besoin de scotch). Avant d'écrire le texte, je me disais qu'il fallait que ce soit comme dans certaines scènes de David Lynch, ralenti ultra romantique et définitif, sexy. Pas de bas résilles et mur de rouge à lèvres, mais truc « Fatal ». Je rêvais d’une chanson en forme de glace Italienne. Une forme d’insouciance, d’apaisement… enfin. La teuf aux endorphines et à la coolitude. Romain Humeau

Extrait de l'album 'Stupor Machine'
Streaming & téléchargement : EiffelStuporMachine" target="_blank">http://smarturl.it/EiffelStuporMachine
Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en Belgique : http://bit.ly/2UVFKVv
Pour s'abonner à la chaîne officielle d'Eiffel : http://bit.ly/eiffelsubscribe
Pour retrouver la playlist 'Stupor Machine' : http://bit.ly/stupormachineytplaylist

Suivre Eiffel :
EiffelMusique/" target="_blank">https://www.facebook.com/EiffelMusique/
https://www.instagram.com/eiffel.band/
Eiffellegroupe" target="_blank">https://twitter.com/Eiffellegroupe

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM

https://youtu.be/eAP8or_bn0c

Extrait de l'album 'Stupor Machine'. Ecoutez et téléchargez l'album : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et...

Eiffel

1 month 5 days ago

Tentative d’antidote à une de nos chansons, À tout moment la rue.
Connaissant un petit succès lors de sa sortie en 2009, moults médias l’ont qualifiée d’«engagée ». Et Eiffel… pendant deux ans… gentiment…. de s’être escrimé à dire que non.
Pas une once d’engagement là-dedans. Juste un constat, sac à dos de l’histoire etc… : « À tout moment la rue peut aussi dire non » point. Nous ne proposions et ne souhaitions absolument rien de particulier, il n’y avait peut-être qu’un « Faisons/Faîtes un peu gaffe » …
C’est vu : raccourci, punch line, hook, hors contexte, « contenant », rarement « contenu » étant pitoyablement devenus certains des principaux outils médiatiques avec le fait de tronquer et de matraquer, on se protège désormais des conneries à lire demain… Sous la tonnelle et de loin. La case « engagé/ rock français », c’est comme Paris, c’est juste une idée . Idée dans une toute petite tête. Une forme de facilité, voire de palmiers dans la main ou tout simplement un manque d’écoute. Le « non comme un oui » avait-il été relevé ? … les possibles, les rêves berceaux des réalités, les arbres chevelus ? Bref… pépin mais peu importe, on s’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence. J’avais juste noté qu’à l’avenir, écrire une chanson là-dessus pouvait être opportun. Puis il y a eu les présidentielles 2017. Toujours avec un génial travail médiatique entre autres, pour le résultat que l’on connaît, l’idée s’est transformée en une envie d’écrire un « À tout moment la rue ne peut que dire oui ». Chose faite. J’ai bien été éduqué « Front républicain », « No pasaran » etc… et bien je change et je laisse tomber. Si le tuyau de la bonne conscience doit toujours finir par faire en sorte que l’histoire des hommes soit menée en laisse par le capitalisme, qu’il soit sapé gauche, sapé droite, ou mieux encore : ni gauche-ni droite (coucou !!) je quitte, tant pis. Si le terrorisme est en grande partie construit sur l’ignorance, l’obscurantisme et une forme de faiblesse mentale, sans en décrire toute l’arborescence, je ne suis pas le seul à penser que les GAFA, les lobbies, 95% des politiques, et des puissants (qui possèdent quasiment tous les médias) sont un des terreaux du terrorisme. « Zéro, un, j’aime, j’aime pas », nivellement par le bas omniprésent. La complexité humaine ne tenant pas dans un million de livres, alors en un clic, je ne vois pas…. Un éminent chercheur posait la question récemment : « C’est quoi la vie? » Navré, il y aura d’autres albums qui ne parleront qu’exclusivement de la beauté contenue dans une jacinthe d’eau. Pas celui-ci. Via simple jeu de miroirs, on retrouve dans Oui les « C’est dans l’air comme… », « Les arbres chevelus », « La faune et la flore », « La goutte de sueur » d’A Tout moment. Idem, structure musicale antécédent-conséquent dans les couplets volontairement bâtis sur le même schéma qu’ À tout moment la rue. L’harmonie y ressemble mais c’est Canada Dry, rien à voir. « Fausse relation harmonique » et « note commune » : harmonies et mélodie cumulées permettant d’aller se balader assez loin de la tonalité principale sans que l’auditeur (qui s’en fout pas mal, mais qui subliminalement peut en être touché) soit effrayé par les dissonances. Tout ça n’est pas frime, s’il y a besoin de deux accords, go! Mais d’une part, ne pas nous ennuyer nous intéresse, et ça peut venir vite, et d’autre part il s’agit de « servir un propos ». S’il est sinueux, on peut choisir de le rendre plus sinueux encore en l’éclairant de la sorte, ce que j’ai choisi pour Oui et n’ai pas choisi pour N’aie rien à craindre par exemple. Je pensais à l’Ad lib d’Instant Street (Deus) pour l’Ad lib. Tom Barman ayant écrit de pures chansons dont celle-ci. Romain Humeau

Extrait de l'album 'Stupor Machine'
Streaming & téléchargement : EiffelStuporMachine" target="_blank">http://smarturl.it/EiffelStuporMachine
Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et en Belgique : http://bit.ly/2UVFKVv
Pour s'abonner à la chaîne officielle d'Eiffel : http://bit.ly/eiffelsubscribe
Pour retrouver la playlist 'Stupor Machine' : http://bit.ly/stupormachineytplaylist

Suivre Eiffel :
EiffelMusique/" target="_blank">https://www.facebook.com/EiffelMusique/
https://www.instagram.com/eiffel.band/
Eiffellegroupe" target="_blank">https://twitter.com/Eiffellegroupe

[PIAS] France LE LABEL Mélodyn Productions Eiffelnews OUI FM

https://youtu.be/33W3ERgdu2o

Extrait de l'album 'Stupor Machine'. Ecoutez et téléchargez l'album : http://smarturl.it/EiffelStuporMachine Retrouvez EIFFEL en concert partout en France et...

Fermer le menu
Eiffelnews

GRATUIT
VOIR